Menu

Début de navetane mouvementé à Ziguinchor : L'ODCAV et l'ODGAM sur le pied de guerre à cause de...

L'occupation de l'aire de jeu du stade Aline Sitoé Diatta est au cœur de la discorde entre les deux organes ou structures de préparation de ces activités de vacances au niveau du département de Ziguinchor, à savoir L'ODGAM et l'ODCAV. Les présidents de ces deux organisations du mouvement navétane à Ziguinchor se disputent la programmation des matchs, issue du comité de gestion du stade Aline Sitoé Diatta.



Début de navetane mouvementé à Ziguinchor : L'ODCAV et l'ODGAM sur le pied de guerre à cause de...
Pour le président de l'ODCAV, Ousmane Sakho, le comité de gestion du Stade Aline Sitoé a remis en cause le consensus trouvé et établi depuis 2017 arrêté au niveau de la Gouvernance. " Nous avons cinq jours et l'autre structure trois jours de matchs. C'est trois jours parce qu'ils ont trois zones", dixit le président de l'ODCAV Ousmane Sonko pour fustiger la manière de faire du comité de gestion du stade qui a pris position, selon lui, en faveur de l'ODGAM. Il prétend que cinq ASC auraient quitté l'ODGAM pour rejoindre l'ODCAV, et que sa structure absorbe la majorité des équipes de Ziguinchor. De ce fait, il juge arbitraire la décision du comité de gestion du stade d'octroyer un jour de plus à l'autre camp c'est-à-dire l'ODGAM.

Un avis pas partagé par les responsables de l'ODGAM. Son président Maodo Dia exige une équité dans la répartition des jours de match. Pour lui, plus question d'occuper le stade pour trois jours seulement. Il précise avoir décidé de laisser ses concurrents occuper le terrain pendant cinq jours pour ne pas semer la zizanie, mais que les dirigeants de l'ODCAV ont empêché le démarrage du championnat populaire pour ce qui est de sa structure quand il s'est agi d'avoir un jour de plus. " Chose que l'ODGAM ne va plus accepter ", met en garde son président, Maodo Dia. La tension reste vive depuis mardi ; plus de match au stade Aline Sitoé Diatta en attendant le règlement de ce différend. Aucune structure ne veut laisser son vis-à-vis occuper la pelouse du stade Aline Sitoé Diatta. Cependant, l'ODCAV avertit au sujet d'une quelconque décision des autorités de suspendre les navétanes à Ziguinchor.
Vendredi 19 Août 2022
La Rédaction / Samboudiang Sakho