Menu

- Umaro Sissoco Embalo: « je serai investi président, même s’il faut faire la guerre »

Dans une déclaration à la presse à son retour d’Ethiopie, Umaro Sissoco Embalo a déclaré qu’il sera investi le 27 février prochain, président de la République de la Guinée-Bissau. Et ce, sans même attendre le verdict de la Cour Suprême, qui est la seule instance à déclarer le vainqueur d’une élection. Le candidat du « Nadam G15 » a aussi proféré des menaces à peine voilées à l’endroit du tribunal suprême, qu’il soupçonne de travailler à invalider sa victoire. Dans l’entretien de 3 minutes 30, il se dit « prêt à faire la guerre s’il le faillait » pour revendiquer sa victoire à la présidentielle du 29 décembre 2019.



Mardi 11 Février 2020
La Rédaction