Menu

Pressions de la Banque Mondiale et Hausse de l'électricité: Thierno Alassane Sall persiste, Makhtar Cissé dément



Pressions de la Banque Mondiale et Hausse de l'électricité: Thierno Alassane Sall persiste, Makhtar Cissé dément
Sur les ondes de nos confrères de Radio France internationale (Rfi), l’ancien ministre Thierno Alassane Sall a réitéré ses accusations selon lesquelles la Banque Mondiale a demandé et obtenu du Président Macky Sall, la hausse du prix de l’électricité. Pour l'ancien ministre de l'Energie, le but de cette hausse c’est d’obtenir un prêt de 180 millions de dollars (près de 107 milliards CFa) de la part de l’institution de Bretton Woods. D’où l’augmentation de 10 % en moyenne décidée début décembre 2019, a-t-il déclaré mardi sur la Rfi.

Sur le même élément sonore, notre confrère français dit que l’actuel ministre du Pétrole et de l’Energie Mouhamadou Makhtar Cissé a formellement démenti ces accusations. « C’est faux ! L’etat n’a pas attendu la Banque Mondiale pour décider de la hausse de l’électricité. Chaque année, les finances publiques comblent le déficit financier de la Senelec à cause de sa faiblesse tarifaire…et c’est devenu intenable ! » a fait savoir Makhtar Cissé sur Rfi et transcrit par « Le Témoin ».
Mercredi 12 Février 2020
La Rédaction