Menu

Mané et Liverpool : clash de fin !

Mané et Liverpool : clash de fin !



Mané et Liverpool : clash de fin !
Wembley nous a offert ce weekend une publicité formidable pour le football. La finale de la Coupe de la Ligue anglaise a vu Liverpool remporter un nouveau trophée aux dépends de Chelsea.
Mais une image aura marqué de nombreux observateurs, celle de la sortie de Sadio Mané, pourtant plutôt en jambes dans ce match, remplacé par Diogo Jota.
comme à son habitude, le Sénégalais est sorti sans faire d'esclandre. On pouvait néanmoins lire sur son visage un mélange de déception, d'agacement, voire un peu de tristesse.
La déception, d'abord, comme tout joueur compétitif remplacé par son entraîneur lors d'un match important. Sortie d'autant plus surprenante que Mané venait de distribuer une passe décisive (but annulé ensuite par la VAR), et ne semblait pas émoussé physiquement.
L'agacement ensuite car ses sorties en cours de match sont de plus en plus récurrentes. Le sénégalais faisant souvent, le premier, les frais de la nouvelle concurrence qui s'installe chez les Reds.

La tristesse, surtout. Et c'est bien là le plus surprenant. Sadio Mané semble trainer un récent spleen depuis son retour victorieux de la CAN, alors que sa victoire aurait pu, aurait dû lui donner des ailes et le sourire pour la fin de saison.
Les origines de ce mal être semblent puiser leurs sources dans plusieurs facteurs. L'un des premiers éléments déclencheurs se situe fin janvier. Alors que le sénégalais évolue avec sa sélection, Liverpool profite des dernières heures du mercato pour s'attacher les services de Luis Diaz, lui aussi ailier gauche. Un premier signe qui montre que les Reds pensent déjà à l'après Mané. Si, bien entendu, on peut souligner la cohérence sportive du club, le timing est en revanche bien plus contestable. En effet, Sadio Mané, avant de partir jouer la CAN, avait eu l'assurance que son club n'allait plus recruter lors de ce mercato hivernal. C'est donc bien une première trahison qu'a pu ressentir le joueur, de la part de sa direction.
Un deuxième événement, ou plutôt non-événement semble jouer également sur le moral en berne du champion d'Afrique. Pourtant auréolé de sa victoire avec le Sénégal, aucune célébration officielle n'a été mise en place par son club pour fêter son champion. Si Mané ne s'est jamais prononcé pour ou contre une telle cérémonie, qui aurait pu avoir lieu lors d'un avant match de Liverpool, l'inaction de son club démontre clairement un manque de respect. En effet, de nombreux clubs européens ont fêté leurs champions d'Afrique, comme le Bayern Munich ou le PSG par exemple. Liverpool a choisi de rester muet sur ce sujet. Si cela a permis de ne pas froisser l'autre star du club, Salah, défait en finale de la CAN avec l'Égypte, c'est au détriment du plaisir que cela aurait pu procurer au Sénégalais de partager également sa joie avec ses supporters anglais.
On constate également un manque de soutien probant de la part de son entourage dans cette affaire. En effet, les agents en charge des affaires de Sadio Mané, pourtant influents en Angleterre, ne semblent pas avoir poussé Liverpool à organiser un tel événement festif. Malheureusement, ce n'est pas la première fois que l'on s'interroge sur les capacités de ses agents à faire respecter le sénégalais dans son club. Pour preuve, et même si Sadio Mané n'en fait pas une affaire majeure, son salaire reste nettement inférieur à celui de Mo Salah quand bien même les deux stars brillent sur le terrain et jouissent d'une même aura auprès de leurs supporters.
Ces multiples éléments posent alors légitimement plusieurs interrogations sur la considération actuelle de Liverpool pour l'ailier sénégalais.
En effet, Klopp et Liverpool font comprendre à Mané qu'il vit ses dernières semaines au bord de la Mersey. À bientôt 30 ans et un an avant la fin de son contrat, l'enfant de Bambali devrait être ''vendu'' cet été si les Reds veulent espérer engranger quelques millions d'euros. Liverpool semble donc mettre volontairement tout en œuvre pour montrer à son Joueur qu'il est temps pour lui de partir, sans quoi son statut et son temps de jeu seraient dégradés la saison prochaine.
Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'ensemble de l'entourage du joueur le lui fait comprendre.

Car du côté des conseillers de Sadio Mané, au lieu de défendre les intérêts directs du joueur, ces derniers semblent aller dans le sens de Reds afin de favoriser un départ du sénégalais. Cela jouerait en effet en leur faveur car si l'attaquant venait à être transféré cet été, cela permettrait la négociation d'un dernier gros contrat avec à la clef, une très belle commission pour eux.
À la lumière de ces éléments, on ne peut finalement que partager cette tristesse qui accompagne les probables derniers mois de Mané à Liverpool. On peut comprendre que toutes les pages se tournent et que le livre doit un jour se refermer. Néanmoins, si le joueur reste digne dans ces moments difficiles, on aurait préféré ne jamais voir le club de Liverpool mettre en place les conditions d'un clash. Au contraire, il aurait fallu traiter son joueur avec plus de franchise et de classe. La classe, justement, c'est ce qui qualifie les supporters de Liverpool. Ces derniers offriront le 22 mai prochain à Anfield, pour ce qui sera probablement le dernier match de Sadio Mané à domicile, tout l'amour que le sénégalais mérite. De quoi effacer définitivement cette tristesse, même si le cœur sera lourd, il ne marchera plus jamais seul.

Bassirou Sakho & Yanick Rauch: Playmaker Sport Agency (Londres)
 
 
 
Jeudi 3 Mars 2022
La Rédaction / Samboudiang Sakho