Menu

1er Mai et Covid-19 : « Nous sommes en guerre contre un ennemi commun, nous avons pris nos mesures, car le contexte est particulier… » (Cheikh Diop, SG SNTS/FC)


1er Mai et Covid-19 : « Nous sommes en guerre contre un ennemi commun, nous avons pris nos mesures, car le contexte est particulier… » (Cheikh Diop, SG SNTS/FC)

Cette fête du travail coïncide avec la  propagation de la pandémie du coronavirus qui continue de faire des dégâts dans le monde entier.

Cheikh Diop, Secrétaire général de la Cnts-Fc, au cours de son intervention sur Dakaractu, est revenu sur l’impact négatif de la pandémie qui affecte naturellement l’économie et paralyse les activités. Il a notamment souligné l’importance de se concentrer sur  l’ennemi commun car, notera-t-il, « C'est le contexte qui l'impose... ».

Soutenant que tout le pays est en ce moment en guerre, le secrétaire général de la Confédération Nationale des Travailleurs du Sénégal/Forces du Changement estime toutefois que même si les revendications  restent légitimes, force est de penser aux urgences du moment.

Cheikh Diop a également évoqué cette interpellation du chef de l'État sur la sécurisation des salaires, la protection des employés, mais aussi et surtout ces travailleurs de la santé qui sont aussi à prendre en compte surtout dans ce contexte sanitaire particulier.

« Nous appelons ainsi au respect des mesures d'accompagnement liées à l'ordonnance notamment », rappellera le syndicaliste qui ajoutera qu’il est aujourd’hui très pertinent de « tirer les leçons de cette pandémie et retenir les enseignements sur l'importance de la solidarité et l'entre-aide...
Vendredi 1 Mai 2020
La Rédaction / Samboudiang Sakho


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 23 Avril 2022 - 17:00 Adji Sarr s’enfonce dans l’abîme